L’externalisation du code de la route

Externalisation du code de la route Lepermislibre

Depuis le 13 Juin 2016, le processus de passage à l’examen à changé suite à l’externalisation du code de la route. Dans cet article, découvrez les premières villes concernées, les avantages de cette nouvelle réforme et les étapes à suivre pour choisir votre date d’examen !

La nouvelle réforme : l’externalisation de l’examen du code

Depuis le 13 Juin 2016, l’examen du code de la route ne se déroule plus au sein de centres d’examen administratifs comme avant, mais auprès d’organismes agréés comme la Poste ou le groupe SGS. Ces derniers mettent à disposition des salles munies de tablettes et d’écouteurs individuels sur lesquelles les candidats répondent à 40 questions aléatoires sur la sécurité routière.

A présent, les candidats peuvent également choisir leur date d’examen en ligne, sur le site de l’organisme agréé le plus proche de chez eux.

Pourquoi cette nouvelle réforme ?

Face au nombre des candidats au code de la route qui ne cesse d’augmenter, provocant alors une pénurie de place à l’examen, le délai de passage à l’examen du code devenait interminable. Préfecture surbookée, plaintes à répétitions de candidats impatients (et on les comprend !), le gouvernement a dû trouver une solution.

La solution 

Laisser progressivement la prise en charge de l’examen à des centres privés (La poste et SGS pour le moment).

Cette prise en charge de l’examen par les centres privés permettra aussi de réduire les délais de passage pour l’examen pratique. Ne s’occupant plus du code de la route, les inspecteurs seront plus nombreux et disponibles pour prendre en charge les examens pratiques.

Comment choisir une date d’examen à présent ? 

Dans un premier temps, il convient de vérifier que votre ville est déjà concernée.
Nous avons préparé deux articles plus détaillés : passer l’examen avec la Postepasser l’examen avec SGS

Plus rapide, plus simple ! 

3 réactions sur “L’externalisation du code de la route

  1. Pour l’examen du CODE
    quand on dit qu’il y a 40 questions en fait c’est FAUX car dans une question la plupart du temps il y en a deux
    PURE MENSONGE
    Il faudrait que sur la question 30 (par exemple) si sur les deux questions posées il y a une faute ce serait bien de compter un demi point et non pas UN POINT de moins

    1. Bonjour, en effet certaines questions peuvent être doublées d’autres non et chaque série est sur un point … L’examen est ainsi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *